Actualités

Fermeture estivale

et réfections intérieures

Du 22 juillet au 07 août 2017

Réouverture 08 août 2017 à 08h00

Presse et historique

Tradition, fidélité et simplicité !

Pour comprendre ce qui fait le charme et la popularité de ce lieu chargé d’histoire, il faudrait peut-être creusé. Car, avant la construction de l’immeuble qui abrite actuellement le Café Romand, il y avait déjà une brasserie – La Munichoise – Ensuite on trouverait la cave de Monsieur Louis Péclat, fondateur et premier tenancier du Café Romand qui était aussi un fringant personnage de petite taille, toujours en costard cravate mais qui savait dévisager des gens plus grands que lui avec une espèce de hauteur naturelle.

En 1951, pour quitter son Café des Négociants de la place du Tunnel, il demanda aux propriétaires du nouvel immeuble de lui construire une cave pour entreposer et soigner les vins ; pour un pintier digne de ce nom, pas de bons vins sans une bonne cave. La chose fut faite avec l’installation de plusieurs caves modernes dont la principale avec 15 borsaries de 1600 litres chacune recouvertes de mosaïques turquoises. Une autre cave abrite 6 vases en chêne de 1500 à 1700 litres. Pendant de longues années, le vin servi était directement soutiré du 4ème sous-sol, on venait au Café Romand pour boire du vin blanc, que du vin blanc.

En 1972, sa fille aînée Mme Christiane Péclat repris le flambeau et géra «d’une main de fer dans un gant de velours» pendant quasi quatre décennies, son établissement avec beaucoup de force tranquille, de patience et surtout avec l’attention à tout ce qui change, à l’évolution des goûts et des pensées. Au fil du temps et des générations successives, c’est la restauration qui a pris l’avantage.

Ainsi, le Café Romand aura résisté tout au long de ses soixante dernières années à une multitude d’évolutions et de tendances. Aujourd’hui, nous attachons à faire perpétuer l’âme de ce lieu avec un accueil de qualité : sans chichi, mais avec le sourire; tradition : l’aspect et le décor n’a pratiquement pas été changé; fidélité du client, fidélité au client : une entreprise restée familiale et surtout simplicité : une cuisine bourgeoise agrémentée de crus régionaux.